Retrouvez tou-te-s les candidat-e-s du Sgen-CFDT Montpellier et toutes nos propositions...

En 1937, les fondateurs du Sgen-CFDT avaient pour idée-force l’unité de l’École et donc des enseignants qui devaient être liés aux autres travailleurs, et notamment aux autres personnels de l’éducation. D’où le choix du syndicalisme général et confédéré. La réflexion sur le métier enseignant s’est approfondie au fil des décennies, notamment quant aux liens entre les enjeux pédagogiques et sociaux. 80 ans plus tard, dans un contexte où l’institution scolaire est remise en question, que signifient, pour le Sgen-CFDT, enseigner et former ?

Dossier initialement publié dans Profession Éducation – le mensuel de la Fédération Sgen-CFDT n°258 – Janvier 2018

Classe exceptionnelle : campagne 2018:candidatures via iprof  au titre du VIVIER 1 (FONCTIONS)  du 03/04 au 16/04 2018

les personnes candidates eu vivier 2 (PARCOURS) n’ont rien à saisir.

Article tous corps sauf agrégés : http://sgenplus.cfdt.fr/article/classe-exceptionnelle-qui-comment-quand/

Article Agrégé : http://sgenplus.cfdt.fr/article/classe-exceptionnelle-agreges-qui-quand-comment/

Dans le cadre du PPCR, le ministère de l’éducation nationale a créé une classe exceptionnelle. Elle est  accessible de deux manières différentes. 80 % au moins des personnels qui accéderont à ce grade auront cette promotion de grade du fait de fonctions exercées au cours de leur carrière, 20 % le feront « au titre de leur parcours » professionnel.

 

L’internationalisme est depuis ses origines un des fondements du syndicalisme.

C’est pour la CFDT une valeur essentielle et bien vivante. Ainsi, chaque adhérent de la CFDT contribue-t-il, via sa cotisation, à la solidarité syndicale mondiale, pour notamment financer les projets conduits par l’Institut Belleville avec des partenaires syndicaux et des ONG, par exemple en Tunisie ou au Venezuela.

Le Sgen-CFDT de son côté fixe dans ses statuts le « développement d’une véritable solidarité internationale avec les peuples », attitude qu’il entend bien traduire en actes. Le numéro de Profession Éducation n° 256 (octobre 2017) en dévoile plusieurs aspects, que nous reprenons dans ce dossier.

Autant d’initiatives qui montrent que le combat pour l’émancipation n’a pas de frontières.

 

 

Cette instance essentielle dans la vie dans nos EPLE (Etablissements Public Locaux de l’Enseignements) doit devenir un espace dynamique démocratique d’échange et de prises de décisions

Pour toutes les modalités légales voir :http://sgenplus.cfdt.fr/article/fonctionnement-et-composition-du-conseil-dadministration/

La création des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ), prévue par la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013, a entériné la revendication du Sgen-CFDT qu’enseigner est un métier qui s’apprend dans le cadre d’une formation universitaire. Le dispositif de formation actuellement mis en œuvre dans les ÉSPÉ au sein des masters « métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation » (MEEF) nécessite d’être stabilisé et renforcé. L’architecture et le cahier des charges de la formation et du recrutement des enseignant·es et des personnels d’éducation doivent être repensés.

PPCR est l’abréviation qui résume plus d’une année de négociations consacrées aux « Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations » des fonctionnaires. Il concerne l’ensemble de la Fonction Publique (d’État, Territoriale et Hospitalière).

Avec l’introduction d’un rythme de progression de carrière selon un cadencement unique, l’accord Parcours Professionnels, carrières et rémunérations – PPCR –  rend inutile la notation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation.

Pour les personnels du premier et du second degré, c’est l’occasion d’en finir avec un système d’évaluation aveugle et infantilisant.

  • Résultat d’une année de négociations avec les organisations syndicales représentatives (2015), le protocole « Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations » – PPCR – définit le cadre général d’une revalorisation des carrières de l’ensemble des fonctionnaires des trois fonctions publiques (d’État, territoriale et hospitalière).
  • De nouvelles négociations menées en 2016 ont permis de définir et organiser sa transposition, corps par corps, dans chaque ministère.
  • Ce dossier présente les éléments clé de la déclinaison du protocole PPCR pour les agents de l’Enseignement supérieur et de la Recherche :
    • Filière chercheurs : Chargés de recherche.
    • Filière enseignants chercheurs : Maîtres de conférences et assimilés – Maîtres de conférences des disciplines de santé.
    • Filière des ingénieurs (ITA-ITRF) : Assistants ingénieurs – Ingénieurs d’études –  Ingénieurs de recherche des deux filières de recherche et formation et des établissements publics scientifiques et technologiques.
    • Filière des bibliothèques : Bibliothécaires – Conservateurs des bibliothèques

La création de l’ISAE des professeurs des écoles et l’alignement de son montant sur celui de l’ISOE des professeurs du second degré sont l’aboutissement d’un combat mené de longue date par le Sgen-CFDT.